Suicide ou assassinat : une fillette de 8 ans retrouvée pendue dans une boutique

Le phénomène du suicide prend une ampleur inquiétante en Guinée. Le weekend dernier, une fillette de 8 ans a été retrouvée morte, corde au cou, dans une boutique en banlieue de Conakry.  L’acte s’est passé au quartier Yattayah, commune de Ratoma, en l’absence de ses parents,  a-t-on appris.

Mariam Lamah vivait avec sa grand-mère. La petite fille de 8 ans a été retrouvée pendue alors qu’elle était dans leur boutique. Aucun de ses parents n’était à la maison au moment de l’acte, dit-on. t-on.

« J’ai quitté la ville, je suis venu, j’ai garé la voiture, je suis rentré dans la boutique. A mon fort étonnement, qu’est-ce que je vois? La fille a une corde autour du cou, suspendue en haut et elle est décédée » a expliqué Mamadou Lamarana Diallo,  parent de la victime.

A même titre que ses parents qui s’interrogent sur les circonstances du drame, les voisins aussi ont été surpris.

« Elle vend dans la boutique de sa maman. Au niveau de la juridiction, c’est à eux de faire l’investigation pour savoir qu’est ce qui s’est passé »  confie un des voisins.

C’est la CMIS numéro 6 de Yatayah  qui s’est rendue sur les lieux pour constater les faits. Après examen, le commandant fait la situation.

« Tous ceux qui devraient être convoqués dans cette affaire ont été identifiés, embarqués pour suivre la procédure » a précisé le commandant qui suit le dossier.

Aux dernières nouvelles, tous les voisins de la famille ont été soumis à un interrogatoire pour faire jaillir la lumière sur cette affaire qui polarise les débats au sein de la société.

Mata Malick Madou

Publicité