Siguiri (falama): le masque kondén jalousement conservé

F alama est un petit village situé à 16 km de Siguiri centre. Dans cette localité, le kondén demeure un masque sacré qui maintient encore toute sa valeur dans les cérémonies solennelles.

Le manding regorge d’énormes masques qui se distinguent les uns des autres de par leurs fonctions et leurs traits caractéristiques. Parmi eux, nous avons le Kondén qui est un masque sacré. Il s’agit d’un homme entièrement couvert d’étoffe végétale. Sur la tête est placée un masque sur lequel sont fixés  de petits miroirs et des cauris.

« Le kondén est un diable. Tous les villages environnants sont venus prendre le kondén chez nous ici à Falama. C’est nous qui avons la source ici » a révélé Moussa Traoré, l’un des initiés du ”Kondén” pour faire comprendre que ce masque est ‘’né’’ à Falama.

De son côté, Balla Camara, gardien de ce masque a rappelé que le Kondéen a une fonction éducative au sein de la société mandingue.

« Quand nous le faisons sortir le konden, ça fait grandir le village. C’est pourquoi,  c’est à la vieille des fêtes le plus souvent nous organisons. Nous ne l’avons pas pour une simple Mamaya, c’est quelque chose de précieux pour nous. L’importance de Konden pour nous ici, c’est le vivre ensemble. Les sages se réunissent lorsque sa sortie est programmée pour aller donner des offrandes aux lieux sacrés du village. Les anciennes pratiques du manding existent chez nous toujours » a expliqué Balla Camara.

Dans beaucoup d’autres localités de la Guinée, ces anciennes pratiques ont tendance à disparaitre par le fait de la modernité ou l’influence de la religion musulamane.

Mata Malick Madou

Publicité