Prorogation du mandat des députés : l’opposition républicaine décide de siéger jusqu’au….

Les membres de l’opposition républicaine ont tenu une plénière ce vendredi 18 janvier 2019 au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) pour faire le point sur la décision du président de la République portant sur la prorogation du mandat des députés guinéens.

Au sortir de cette rencontre, les opposants du régime en place ont décidé de siéger au parlement jusqu’au 4 avril prochain, en attendant leur retraite, prévue le 16 février 2019 à Kindia, arguant que même ‘’si l’élection était organisée à date, les députés actuels ne pouvaient pas quitter l’Assemblée nationale avant  la date du 05 avril prochain’’.

Déjà, la décision du président prorogeant le mandat des parlementaires guinéens est diversement interprétée au sein de l’opinion publique. D’aucuns, les plus nombreux d’ailleurs, ont estimé que l’opposition ne devrait pas cautionner ce glissement de mandat qui ouvre, à leurs yeux, une brèche pour proroger au moment venu le mandat du président de la République.

En dépit donc de cette mise en garde, l’opposition, groupée au tour de Cellou Dalein Diallo, semble se démarquer des avis de bon nombre de leurs militants.

Aux yeux des observateurs de la scène politique guinéenne, cette frange de l’opposition est en train de prouver à la face du monde le caractère ‘’naïf’’ de l’actuelle classe politique du pays.

Interrogé hier par notre rédaction, le député Ousmane Kaba du PADES avait annoncé, lui son retrait définitif au sein de l’actuel parlement.

 BARRY Ibrahima

Publicité