Manque d’électricité en guinée : quand le délestage sert de parodie à tf1

La télévision française s’est servie des impacts de l’obscurité pour l’un de ses programmes. Une humiliation qui en dit beaucoup sur les progrès à faire en la matière.

« En Guinée, pourquoi de nombreux jeunes se réunissent les soirs dans les stations-service ? » . Une question posée durant l’émission ‘’ Les 12 coups de midi ‘’ diffusée par TF1.

Evidemment, celui à qui s’adressait le sujet n’a pu répondre car selon lui, nos jeunes y sont pour danser. Il rate la première réponse qui est « pour réviser », vraie réalité depuis presque deux décennies.

Humiliation au sommet quand on a vu le ministre de l’énergie faire un tapage médiatique pour finalement dire que tout va bien et que l’EDG est responsable de la mauvaise desserte électrique.

Le symbole de la question insultante de TF1 sur la forme, est en réalité, un élément important du décor de la Guinée dans la nuit est parlant.

Depuis les années 2000, la SOGEL a été dissoute pour donner naissance à EDG alors que le courant était dispo 24h/24. On faisait aussi rêver avec le barrage de Garafiri qui n’est allé nulle part et dont l’actuel régime n’a pas retenu les leçons depuis fin 2010.

Plus de 18 ans après, l’homme politique d’alors à abattre notamment Alpha Condé est aux affaires. En 8 ans aux affaires (avec des intentions cachées d’un 3ème mandat), les jeunes continuent de réviser dans les stations-service.

Les lumières des lieux permettent d’y voir clair et facilitent certaines rencontres quand le quartier est dans le noir. C’est dire que transposer l’image pitoyable du quotidien sur un média sérieux dans une émission à grande audience de l’Hexagone, montre bien l’échec en la matière du régime Alpha Condé.

D’ici là, la vidéo qui reste disponible au lien https://www.youtube.com/watch?v=Yd042jWuPZI continue de faire son chemin.

Et dire que KALETA était censée régler le tout avant qu’on ne nous annonce…. La mort du CHINOIS !

Idrissa Keita

Publicité