Kankan : la journée du 8 mars célébrée en différé

Les femmes de la région  de Kankan ont célébré en différé la journée internationale de la femme ce mardi 12 mars 2019, à la maison des jeunes de Kankan.

Cette célébration, dont le thème national est ‘’Autonomisation de la femme guinéenne. Quel bilan de 2010 à nos jours’’, a connu la présence des femmes venues de toute la région, ainsi que plusieurs autres personnalités régionales, préfectorales et communales.

Prenant la parole, Aminata Bereté, inspectrice régionale de l’action sociale, a souhaité d’abord bonne fête aux femmes de sa juridique avant de les remercier pour leur présence massive.

« Cette année, nous célébrons la 42 ème journée internationale de la femme. Une façon de montrer à quel point, il est important d’établir l’égalité entre l’Homme et la Femme. Ceci, non seulement pour des raisons d’équité, mais aussi pour le respect des Droits de l’homme » déclare-t-elle avant de magnifier par la suite ‘’les efforts’’ consentis par le Président Alpha Condé dans le cadre, dit-elle, de  l’autonomisation des femmes avec l’octroi à faible taux d’intérêt ou encore l’assistance des femmes paysannes.

Venu présider cette fête, le gouverneur de région, le général Mohamed Gharé, a félicité dans son allocution les femmes de sa région pour leur mobilisation à l’occasion de cette fête.

Il a par ailleurs rappelé que la Guinée est le pays pionnier dans la célébration de cette journée internationale de la femme et cela, insiste-t-il ‘’depuis 1958’’ bien avant les Nations-Unis en 1977.

Pour finir, le général Gharé a rassuré les femmes de Kankan au nom du Président Alpha Condé « de la disponibilité du gouvernement à les accompagner dans leurs combats de tous les jours ».

Cette cérémonie festive s’est soldée sur une note de satisfaction avec la visite des stands et le siège de la MUFFA à Kankan.

Malick Diakité

Publicité