Guinée : la journée mondiale des consommateurs célébrée

La Guinée a célébré,  vendredi 15 mars 2019, la 2eme édition de la journée mondiale des consommateurs. Une occasion mise à profit par l’Union des consommateurs de Guinée (UCG) pour s’engager à promouvoir le respect du droit des consommateurs guinéens.

C’est le 15 mars 1982 que le président américain Jonh F.Kénnédy avait annoncé les quatre droits fondamentaux du consommateur. Il s’agit du droit à la sécurité, du droit à l’information, du droit de choisir et du droit d’être entendu.

En Guinée, les consommateurs ignorent leur droit, c’est pourquoi l’Union des consommateurs de Guinée veut vulgariser la communication pour promouvoir ces différents droits afin de les défendre.

Le thème retenu cette année est ‘’ quelles stratégies nationales pour la promotion des droits des consommateurs’’.

« En choisissant donc ce thème, l’union des consommateurs de Guinée n’a pas pour ambition de donner des leçons, nous avons voulu susciter le débat en vue de partager avec l’ensemble des consommateurs guinéens quelques éléments de consommations autour de la problématique de la qualité des produits des biens et services injectés au quotidien sur le marché guinéen » a déclaré Keita Ousmane, président de l’union des consommateurs de Guinée.

Présent à la rencontre, le ministre conseiller à la présidence Albert Damantant Camara a reconnu que la responsabilité de l’Etat n’est pas à négliger dans la protection des consommateurs.

« Si vous prenez une boisson , du biscuit du lait, à priori vous faites confiance à ce qui est écrit sur cette boite, vous prenez le risque de le consommer sans savoir comment ça été fabriqué, c’est une question de confiance, et la première confiance que vous avez, c’est d’abord dans la marque ou le produit, et ensuite vous faites confiance aux commerçants qui a mis ce produit sur le marché , et vous faites confiance à l’Etat qui a permis que ce produit rentre ou soit mis sur le marché » a expliqué Albert Damantan Camara.

Nantady Camara

 

Publicité