Déguerpissement à kaporo-rails : l’opposition républicaine réitère son soutien aux victimes

En marge d’une conférence de presse animée ce jeudi 14 mars 2019 à la maison de la presse de Guinée, l’opposition guinéenne a réitéré son soutien aux familles victimes du déguerpissement en cours à Kaporo-rails et Kipé 2 dans la commune de Ratoma.

Au nom de ses paires, Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée(UFDG), a condamné la manière dont ces opérations ont été menées.

« L’opposition républicaine condamne avec la dernière énergie à la manière dont le gouvernement a procédé aux déguerpissements des habitants de Kaporo-rails. Pour nous, c’est inadmissible » a-t-il déclaré, mettant ainsi en doute l’origine guinéenne d’Alpha Condé.

« On peut même se poser la question, est-ce que Alpha Condé est Guinéen ? Parce qu’on ne peut pas traiter son compatriote de cette manière » a dénoncé le chef de file de l’opposition.

Poursuivant dans sa logique, Cellou Dalein Diallo dira que même si l’Etat estime qu’il est encore opportun et urgent de récupérer ces domaines du centre directionnel, il faut faire une étude d’impact.

« L’Etat ne peut pas traiter ses citoyens comme ça » persiste et signe l’opposant Cellou Dalein Diallo, qui rappelle qu’il y avait 25 zones classées comme zones réservées au niveau de Conakry.

Mais, s’interroge-t-il, « pourquoi seulement Kaporo ? Les autres, personne n’a touché. On a même déclassé certaines zones ».

Barry Ibrahima

 

Publicité