Crise d’eau à conakry : le ministre cheick taliby sylla fâché contre la seg

D ans plusieurs quartiers de Conakry, les citoyens se plaignent du manque criard d’eau potable. La société d’eau de Guinée (SEG) n’arrive plus à accroître sa production pour faire face à la demande des populations.  Le Ministre de l’Energie et de l’hydraulique pour s’enquérir des réalités de ladite société s’est rendu ce lundi 29 janvier 2019 dans les stations de pompage de  Kobayah et de Kakimbo dans la commune de Ratoma.

La station de pompage d’eau de Kobayah est en souffrance. Les installations sont vétustes et les groupes électrogènes qui font fonctionner les appareils sont aux arrêts par manque de carburant.

Pendant ce temps, les populations de Conakry tirent le diable par la queue. L’eau de la SEG se fait rare dans les robinets.

« Il y a des conduites dénudées et surtout la station est arrêtée au moment où on a besoin d’eau en ville » a regretté le ministre en marge de sa visite à Kobayah.

Qu’est ce qui a motivé ça? s’interroge Cheick Taliby, invitant ainsi la Direction Générale de la SEG d’établir dans un bref délai un rapport justificatif.

« Nous posons la question à la direction générale de la SEG de pouvoir répondre aux populations de Conakry pourquoi cette station-là  ne fonctionne pas étant donné qu’elle a été faite pour pouvoir alimenter la zone basse de Lanbanyi » a lancé Cheick Taliby avant de se rendre à la station de pompage de Kakimbo.

Selon les techniciens, cette station de pompage de Kakimbo produit 8 mille à 10 mille mètres  cube d’eau en 22 heures de pompage. Un résultat que le ministre juge faible au regard de tout l’investissement fait par le gouvernement.

 « Pour l’année 2018 seulement  90 milliards de francs guinéens  ont été débloqués et envoyés à la SEG pour faire face justement à ces problèmes d’exploitations. Par ce que l’achat de carburant est un problème d’exploitation » a estimé le ministre qui rapporte que la capacité de production d’eau est restée intacte depuis 1995.

Mata Malick Madou

Publicité