An 60 de l’armée guinéenne: l’essentiel du discours du chef de l’état

A  l’occasion de l’an 60 de la création de l’armée guinéenne, le président de la République s’est adressé, mercredi 31 octobre 2018, à la nation pour louer les multiples efforts réalisés par les forces armées de son pays depuis leur existence.

A l’entame, Alpha Condé rappelle d’abord le rôle joué par les forces armées dans la défense et la sauvegarde du territoire national depuis sa sa création.

ll y a 60 ans, ce 1er novembre 2018, que notre pays s’est doté d’une grande armée qui, par son sens du devoir, de l’honneur et du sacrifice à toute épreuve et dans toutes les circonstances, fait notre fierté et contribue ainsi à la grandeur de notre jeune nation. Depuis 60 ans, notre Armée, soudée à son peuple, défend avec courage, patriotisme et professionnalisme, la dignité et l’honneur de notre pays, notre liberté et notre indépendance chèrement acquise. Fidèle aussi à sa vocation panafricaniste et humaniste, notre Armée est présente partout où elle est sollicitée, et est résolument engagée à défendre les droits et les libertés des peuples dans un monde d’instabilité chronique, où la paix et la sécurité sont sans cesse menacées” entame le chef de l’Etat.

Poursuivant,  le numéro1 guinéen a mis un accent particulier sur la participation de l’armée guinéenne dans le combat pour la libération du joug colonial de plusieurs pays africains.

Nos Soldats, Sous-officiers et Officiers ont, dès 1961, porté nos couleurs nationales au Congo. Leurs contributions à la lutte de libération de la Guinée Bissau, de l’Angola et du Mozambique ont confirmé sa vocation panafricaine. Ces casernes ont servi de lieu de formation des combattants de la liberté de l’ANC, de la SWAPO et de la ZANU. Plus près de nous, pour concrétiser la solidarité du peuple de Guinée envers les peuples frères d’Afrique, l’Armée guinéenne a été aux cotés des peuples du Libéria et de la Sierra Leone pendant les dures épreuves de la guerre civile dans ces deux pays ” a-t-il rappellé.

Dans le même discours, le président guinéen a évoqué les multiples réformes engagées depuis son arrivée à la magistrature suprême du pays.

La réforme des Forces de défense et de sécurité de notre pays est considérée aujourd’hui comme un model de réussite. Mais notre Armée doit regarder devant et poursuivre son évolution par la formation, la discipline et l’éthique. Ses missions seront de plus en plus complexes dans un monde de plus en plus mouvant. Elle doit être prêtre pour tous les défis et enjeux à venir. Je voudrais, à titre personnel, assurer qu’en tant que Commandant en chef des Forces Armées, je veillerais à ce qu’elle ait à sa disposition, les moyens d’accomplir ses missions républicaines” conclut-il.

Il faut rappeler que ce 60ème anniversaire de la création de l’armée guinéenne sera célébré ce 1er novembre dans toutes les garnisons militaires du pays.

Elma camara

 

Publicité