Alerte/kankan : la promesse de la construction d’une arène culturelle sans suite

Annoncée en grande pompe le mois d’Août dernier, lors d’une cérémonie présidée par l’actuel Premier Ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, la construction d’une arène culturelle dédiée à la célébration de la ‘’Mamaya’’ à Kankan peine à se concrétiser sur le terrain.

Depuis lors, rien  n’a marché dans ce projet de construction. A date, apprend-t-on, aucune information n’est donnée pour expliquer ce blocage.

Mais en attendant la prochaine célébration de la Mamaya, prévue au mois d’aout prochain, les interrogations se multiplient au sein de la coordination en charge de l’organisation de cette fête mandingue.

Mohamed Lamine Ringo Kaba, porte-parole de la notabilité de Kankan, ne cache pas sa déception face au non- respect des engagements pris par les uns et les autres.

« C’est au mois d’août qu’on doit célébrer la Mamaya, mais je vous avoue depuis la pose de la première brique jusqu’à maintenant, nous n’avons aucune information concernant la suite des travaux. Et puis, il  y a une équipe d’experts Tunisiens qui était venue  avec le ministère de la culture pour voir concrètement ce qu’il faut faire avec un document de plan d’action élaboré par les techniciens» a indiqué Mohamed Lamine Ringo Kaba.

De 1936 à nos jours, la Mamaya est toujours organisée dans la rue à travers la ville de Kankan, ce malgré le caractère international de cette fête importante. C’est pourquoi, le porte-parole de la notabilité de Kankan plaide aujourd’hui auprès des autorités et aux personnes de bonne volonté pour la réalisation de ce grand projet.

«Chérifoula est symbolique pour nous à cause d’Elhadj Cheick Fanta Mady Chérif. Le carrefour porte ce nom (….) Pourtant, cette fête a atteint une dimension internationale. Le Pr Lancinet Kaba a tenu des conférences sur ça aux Etats-Unis, donc ça dépasse les frontières guinéennes. Il faut la valoriser. Donc même si d’autres doivent venir, mais il faudrait que les fils du terroir eux-mêmes développent les initiatives et mobilisent les fonds pour faire un premier pas » a-t-il invité.

Reste à savoir si cet appel va tomber dans de bonnes oreilles.

Attendons de voir !

Malick Diakité

Publicité